Projet

Chaire partenariale d'enseignement et de recherche « architecture et construction bois, du patrimoine au numérique »

Participants

Dans le contexte actuel où l'architecture, l'ingénierie et la construction bois sont confrontées à un triple enjeu: environnemental, patrimonial et numérique, le projet ambitionne de tirer parti des recherches actuelles en matière de continuum numérique, du contexte d'évolution très rapide des conditions de conception, de fabrication et d'organisation de la construction appliquées à la filière bois, en étudiant également les évolutions des pratiques, les freins et perspectives autour de 3 axes de travail:
- Architecture bois, histoire et patrimoine
Le travail de recherche mené dans cet axe en collaboration avec le Laboratoire d'Histoire d'Architecture Contemporaine (LHAC) expérimente les modèles, les méthodes et les études du bâti patrimonial, par rapport aux enjeux de la modélisation numérique basée sur la réalité (acquisition 3D) et le processus de reconstruction paramétrique.
- Architecture bois, fabrication et chantier
Cet axe de recherche expérimente des approches innovantes en termes de conception architecturale paramétrique dans la filière bois. Dans l'objectif de valoriser les potentiels de la préfabrication et la fabrication en bois, les travaux porteront sur les enjeux des méthodes et outils numériques visant l'optimisation des solutions architecturales durant les phases conceptuelles du projet, ainsi que les nouvelles technologies de prototypage rapide (découpe laser et impression 3D).
- Architecture bois numérique et robotique
La robotique dans les industries du bois est de plus en plus utilisée, autant dans les grandes entreprises qui produisent en série que dans des TPE qui font du sur mesure. Pour éviter la délocalisation et préserver la compétitivité des entreprises, la solution passe sans aucun doute par l'intégration de la robotique industrielle. La robotique n'est pas un frein à l'emploi. Dès l'intégration des robots dans l'entreprise, cela conduit à une évolution de responsabilité des salariés (collaboration homme-machine, utilisation de la compétence de l'homme pour guider le robot). Cet axe de recherche permet d'expérimenter des approches.

Les partenaires