Thème 3

Approches collaboratives et maquette numérique

Description

L'activité collective du projet de conception/construction architecturale et les pratiques métiers qui s'y déroulent sont fortement conditionnées par l'usage des outils BIM qui émergent actuellement. Ainsi, l'appellation BIM couvre à la fois les aspects données, activités, et ressources que génèrent les pratiques et usages métiers du bâtiment. D'ailleurs l'acronyme BIM et plus particulièrement l'interprétation de la lettre 'M' peut se décliner suivant l'objectif visé en « Model » pour prendre en compte l'aspect des données, en « Modeling » pour décrire les activités et en « Management » pour la gestion des ressources (acteurs, temps, coût,..). Ainsi, l'usage des outils BIM nécessite l'assimilation de différents modèles qui interviennent tout au long des activités collectives de la conception puis de la construction. Cependant, le BIM est largement compris comme une technologie de rupture qui porte un fort potentiel d'innovation organisationnelle pour le secteur de l'AIC. Même si certaines technologies BIM commencent à arriver à maturité, soutenues par de multiples initiatives gouvernementales pour leur intégration dans les projets publics. Le secteur AIC et plus particulièrement les agences d'architecture peinent à les utiliser car l'impact du changement que leur intégration occasionne demeure difficilement soutenables.

Nous avons constaté depuis 2013 une très forte croissance de la demande émanant de professionnels du secteur de la construction autour des thématiques liées au BIM et à la transition numérique des agences d'architecture. Ce contexte de forte demande nous a permis de nous rapprocher des praticiens et de mieux cerner la question de la transition numérique du point de vue d'une agence d'architecture et d'un bureau d'études. Nous avons ainsi pu parvenir au constat que la problématique du changement n'était pas tant technologique que humaine et organisationnelle.

Dans les années à venir, ce thème de recherche a pour objectif d'approfondir les liens entre pratiques collaboratives et maquettes BIM dans les phases de conception architecturale. Pour cela nous recherchons les domaines d'application des méthodologies de gestion de projet de type Agile applicables dans le domaine la conception Architecturale. Notre vision du BIM se veut élargie, aussi, nous cherchons à mettre en avant une nouvelle vision de la pratique du projet architectural tirant parti des outils de prototypage et de maquettage rapide en les incluant dans le processus de conception. Nous avons pu constater lors d'échanges avec les professionnels et à l'occasion d'études de terrain que les technologies numériques sont actuellement réservées aux phases de rendu et de diffusion des travaux réalisés au sein des groupes de concepteurs. L'imagerie tridimensionnelle et la maquette physique n'étant utilisés qu'à des fins de communication ou de promotion. Ceci a pour conséquence d'amoindrir les effets positifs d'une migration numérique des agences en complexifiant non seulement les échanges entre corps de métier mais aussi à l'intérieur même des groupes de conception.

La vision que nous développons a pour objectif de permettre un usage 'empirique' des outils numériques à la manière de ce qui était réalisé auparavant avec les maquettes d'études. Notre recherche a pour but d'identifier les prérequis, les bonnes pratiques et les méthodes de conception conduisant à une utilisation fluide des technologies numériques physiques et virtuelles dans les phases amont d'un projet architectural.

    Deux objectifs s'inscrivent dans ce thème:

  • Le premier s'intéresse à la prise en compte de l'agilité dans les pratiques collaboratives d'un projet de conception dans les agences d'architecture. Il s'agit ici d'étudier les pratiques actuelles afin de proposer une évolution de celles-ci en intégrant l'usage des outils BIM et des principes d'agilité. ?

  • Le second s'intéresse à l'activité de coordination synchrone intégrant des modèles numériques du BIM et les outils de collaborations numériques (table et mur tactile, logiciel collaboratif synchrone ou asynchrones). La 3D et 4D collaborative sont les sujets d'études de ce projet. ?Ce thème de recherche nécessite l'étude des interactions entre les participants à un projet de conception. Ceci implique une large part d'analyse de terrain en agence dans des situations de collaboration autour de dispositifs collaboratif et/ou immersif multi-utilisateurs. Ce thème s'appuiera également sur les résultats des travaux de recherche du thème 6 portant sur la "Visualisation et Interaction dans les Espaces Virtuels".


Participants